Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/113/sdb/c/2/ussa.cgt.orly/nuked.php on line 564
Ussa Cgt Orly - Portail du syndicat >
  Login or Register
Communication
Notre actualité
Les archives
Nos tracts
Point presse
Notre galerie de photos
Notre calendrier
Nos revendications
Sûreté Aéroportuaire
Ce qu'il faut savoir
Les enjeux
Positions de la CGT
Organigramme
Informations légales
Nos statuts
Nos droits
Qui sommes-nous ?
Discussions
Forums
Nous contacter
Nous recommander
Le bêtisier
Divers
Liens utiles


  Travailler plus, pour gagner plus: cherchez l'imposture !
Catégorie : Tracts
Ajouté le : 23/06/2007 18:13
Auteur : Secgen
Lectures : 235
Note :  [ Evaluer ]

TRAVAILLER PLUS POUR GAGNER PLUS : CHERCHEZ L'IMPOSTURE !


Pour qui se donne la peine de réfléchir, il n'est pas besoin d'aller bien loin pour la trouver.

1 heure de plus par jour permettrait à un smicard de gagner 165 € supplémentaires par mois, claironnait un certain Nicolas SARKOZY. Cette affirmation impliquerait pour être exacte une revalorisation de 15% du SMIC, or l'actuel président de la république ne cesse de répéter qu'il n'y aura pas de coup de pouce sur le SMIC.

En outre, le projet de loi en cours fait que le pouvoir de décision revient toujours à l'employeur. C'est lui qui décide de tout, le salarié ne fait que subir.

Sur Orly, 68% des salariés travaillent en horaires décalés, souvent dans des conditions frustrantes et pénibles et partout le travail s'est intensifié.

Travailler plus sur Orly c'est allé plus vite vers l'usure, vers une santé de plus en plus abîmée et une vie privée encore plus dégradée.

A compter du 1er octobre 2007, les heures supplémentaires seraient majorées de 25%. C'est déjà le cas actuellement sur orly, avec parfois des majorations de 50%. Il ya urait allégement des cotisations pour les employeurs et les salaires et réduction d'impôt sur le revenu.

Ne seraient concernés que les CDI à temps plein. Ceux qui errent dans d'un emploi précaire à l'autre, ceux qui ne travaillent pas, ceux qui sont en contrat intérimaire, ceux qui à Orly comme ailleurs, sont couverts par des accords dérogatoires, tout cela en seraient exclus.

Pour les bas salaires, il n'est pas prévu de crédit d'impôt, ainsi les familles exonérées d'impôt, les plus vulnérables en seront elles aussi exclues.

Quand aux cadres, 61ù d'entre eux, selon les études les plus récentes, souhaitent conserver leur RTT, 74% à orly.

D'après ce projet de loi, ils pourraient renoncer à leurs jours de repos mais les heures faites ne seraient pas majorées.

Ce projet de loi encourage le patronat à faire faire plus d'heures supplémentaires aux salariés mais pas à embaucher. Elle ne peut avoir d'autre effet qu'accroître le chômage et faire reculer la croissance.

C'est un non sens économique.

C'est aussi saper la protection sociale qui aura moins de financement. Qui va payer ces exonérations fiscales faites aux entreprises ? Les salariés ou les fortunés ?

En vérité cette mesure vise à :

- bloquer les négociations salariales et donc, les salaires
- tailler en pièce la notion de durée légale du travail

La première loi sur les 8h de travail par jour date de 1919. Celle sur les 40h hhebdomadaires de 1936. A l'époque déjà, le patronais et ses laquais poussaient des cris de putois.

"C'est la ruine de la France, c'est tuer l'emploi !" disaient-ils.

'C'est mettre en cause la compétitivité des entreprises dans un contexte d'internationalisation de la production et des échanges !" grinçaient-ils.

Or, tout progrès social participe à la fois d'un plus grand épanouissement de tous et du ressourcement de l'économie.

Salariés/ées d'Orly, ne nous laissons pas abuser, réfléchissions, proposons d'autres alternatives, celles que la CGT met en débat, démasquons l'imposture !

Le temps est à la mobilisation, à l'action.

Le tous ensemble s'impose. Agir, proposer, peser et créer un rapport des forces non pas momentanée mais qui dure, c'est le prix à payer.