Warning: mysql_fetch_array(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /mnt/113/sdb/c/2/ussa.cgt.orly/nuked.php on line 564
Ussa Cgt Orly - Portail du syndicat >
  Login or Register
Communication
Notre actualité
Les archives
Nos tracts
Point presse
Notre galerie de photos
Notre calendrier
Nos revendications
Sûreté Aéroportuaire
Ce qu'il faut savoir
Les enjeux
Positions de la CGT
Organigramme
Informations légales
Nos statuts
Nos droits
Qui sommes-nous ?
Discussions
Forums
Nous contacter
Nous recommander
Le bêtisier
Divers
Liens utiles


  CR Commission Paritaire de Branche 03/07/2007
Catégorie : Tracts
Ajouté le : 14/07/2007 00:24
Auteur : Secgen
Lectures : 212
Note : Non évalué [ Evaluer ]

A tous les syndiqués de la Branche Prévention Sécurité

Compte-rendu de la Commission Mixte Paritaire du 3 juillet 2007



Deux points à l'ordre du jour .

Prévoyance ( AG2R)

L'AG2R, organisme de prévoyance chargé de la gestion des fonds des couvertures accident du travail, maladies professionnelles, décès, etc... ; a présenté son bilan portant sur 2003-2006 . Là, pas
de surprise, le bilan se dégrade déjà.

En effet, les mauvaises conditions de travail, les vacations de 12 heures, voire plus, les planifications aberrantes et aléatoires, les horaires décalés, l'absence de CHSCT efficaces dans la plupart des entreprises, l'absence de politique de prévention, etc.. provoquent accidents de travail, longue maladies, voire plus graves…

L'AG2R refixe le cadre : le régime obligatoire de branche est récent , y adhère qui veut, quand il veut, en amenant ses en-cours, quelquefois catastrophiques ( et ce ne sont pas forcément les plus petites sociétés) .

Mais déjà, l'organisme de prévoyance présente une dégradation des comptes et évoque, pour préserver l'équilibre du régime soit une augmentation des cotisations, soit une diminution des indemnisations, déjà modestes..

Rappelons brièvement que ce régime est financé à 50% par les salariés, à 50%par les employeurs ( contrairement à beaucoup de conventions collectives où c’est 40 % salarié, 60% employeur, voire mieux )

De plus, il est primordial de savoir que le système d'indemnisation, en cas de longue maladie par exemple fonctionne à « l'envers » de la plupart des branches . Qui paie en premier ?

1. le salarié : carence
2. l'AG2R (financé à 50% par le salarié ! )
3. l'employeur

Voilà pourquoi la CGT ne signe pas des conventions collectives au rabais !

Cependant, pour mémoire, la CGT avait signé cet accord de prévoyance « du bout du stylo » puisqu’auparavant, n'existait qu'une seule garantie en cas de décès du salarié. Rien n'était prévu pour les longues maladies, les rentes éducation, les rentes conjoints, etc.…

Là aussi, la CGT préconise et revendique :

- une couverture universelle à 100% (la santé est un droit !)
- le paiement de l'arrêt maladie dès le premier jour
- et surtout une véritable politique de prévention des risques liés au travail, via une vraie négociation sur la santé au travail et l'augmentation des prérogatives des CHSCT


SALAIRES : LES PATRONS SE QUERELLENT : LES SALARIES TRINQUENT

Les deux syndicats patronaux, l'USP et le SNES ( le SESA ex SPESSAA ayant encore disparu ) continuent à se quereller en public devant les organisations syndicales salariées, pour de sombres questions de représentativité.

Une mauvaise foi qui n’a d’égale que leur pingrerie : en effet, leurs arguties juridiques ont bloqué ou ralenti les maigres augmentations qui étaient prévues. Mais peut-être est-ce une stratégie voulue ?

BILAN POUR LES SALARIES : PEAU DE BALLE- WALOU - NADA -QUE DALLE

En effet, l'accord métier-repères n’est toujours pas étendu ( il le sera peut être le 10 juillet, et sera donc applicable .. ; au 1er octobre, au mieux ..et ne concernera pas tout les salariés de la branche ) INFO DERNIERE HEURE : l'accord n’a pas été étendu le MEDEF et la FNSEA( ??) ont fait barrage ?

Rappelons que la CGT ne l'a pas signé mais n'y a pas fait opposition ( voir VIE FEDERALE PREVENTION SECURITE ), y ayant décelé quelques petites avancées mais insuffisantes.
Arrive ce que nous avions malheureusement prévu, depuis plusieurs années, c’est à dire rien ou si peu après les échecs de 2006 :

- Aucune augmentation en 2006
- Les 3% prévus en janvier 2007 sont devenus 3% en avril 2007. et encore pas partout

- La prime de panier pourrait être royalement portée de 2, 90 euros à 3,05 euros (oseriez vous laisser 15 centimes de pourboire ? Oseriez-vous augmenter l'argent de poche de vos enfants de 15 centimes, même d’euros ?)

Vous entendrez certainement dans les entreprises dire que la CGT ne signe jamais rien, que si tous les syndicats se comportaient comme ça, rien n’avancerait jamais, etc.. Soit, mais pouvons-nous agir autrement dans la Prévention Sécurité ?

En effet, à la CGT, nous partons, non pas de ce que les patrons nous laissent comme miettes mais des besoins vitaux des salariés. La richesse, c‘est nous qui la créons, par notre travail C’est pour ça que les accords qui amènent des avancées sérieuses pour nous, nous les signons, après débat .Mais dans notre branche moyenâgeuse, les occasions sont rares…

C’est ce que vos représentants en branche vous demandent de reporter dans vos entreprises, avec les propositions et revendications suivantes :

L’ouverture d’un vrai calendrier de négociations, pour aboutir à

- un salaire décent pour vivre, c’est à dire 1500 euros tout de suite comme salaire d’embauche

- la reprise du personnel à 100% avec maintien des acquis car aucune avancée ne tiendra tant que les patrons se serviront de la, reprise à 85% (au mieux) pour se débarrasser des salariés les + anciens, les moins mal payés – et pourquoi pas des syndiqués.)

Ensemble construisons ce projet